Aiguiser ses ciseaux

Au bout d’un moment, les ciseaux, c’est terrible mais ils ne coupent plus vraiment.

On a beau chercher un endroit sur la lame pour un meilleur tranchant, ils finissent tous par s’user et s’entasser avec les autres (dans le tiroir de la cuisine). Et pour les amateurs de couture, c’est encore plus fréquent !

Que faire ?
Chercher un rémouleur ? Mauvais choix, il n’en existe presque plus.
Acheter un aiguiseur à ciseaux ? Mouais, encore un achat :/

Une autre solution ?

Faire soi même son aiguiseur à ciseaux

Faire est un grand mot, cette fois-ci.
En fait, vous avez déjà tout ce qu’il vous faut dans la cuisine.
Aucun achat.
Et soyons généreux, 3 min chrono !

Simple comme bonjour ^^

Arrêtons d’acheter de la merde !

Publicités
Publié dans Entretien/ménage | Tagué , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Sac à vrac

Vous avez été faire les courses dernièrement ? Depuis janvier juillet, les sacs plastiques sont interdits à quelques exceptions prêts (faudrait pas perturber les vilaines habitudes). Malgré ça, on en trouve toujours.

C’est sûr que c’est tellement doux, agréable et si joli de les voir s’agiter dans le vent (humour noir !!!).

Et puis, on ne peut rien faire. Il n’y a aucun autre moyen de peser ses courses. Non ?

En fait, si. Il y a un autre moyen.

Faire soi même son sac à vrac

C’est pourtant pas compliqué: une machine à coudre, un peu de tissu et de la motivation. Voici une petite vidéo pour faire vos sacs à vrac, très facilement.

Maintenant, plus d’excuses pour refuser ces vilains sacs plastiques. Avec vos sacs persos, bien plus jolis, vous allez faire vos courses sans déchets (qui s’envoleront des décharges) et vos aliments ne seront plus en contact avec toutes ces matières synthétiques.

Arrêtons d’acheter utiliser de la merde !

.

Enregistrer

Publié dans Accessoires | Tagué , , , , , , , | Laisser un commentaire

Tarte aux poires

Les poires, fruits d’automne, sont disponibles de l’automne au printemps. C’est donc le moment d’en profiter. Alors pourquoi pas se faire une petite tarte aux poires.

Faire soi même sa tarte aux poires

Ingrédients:
– pâte feuilletée ou pâte brisée
– 6 poires
– 3 œufs
– 2 à 3 c. à s. de crème fraîche
– 70g de sucre
– cannelle ou sucre vanillé

Beurrer le plat.
Étaler la pâte et la poser dans le plat.
Éplucher les poires et les couper en morceaux. Les répartir sur la pâte.
Dans une terrine, battre les œufs avec le sucre, la crème fraîche et le sucre vanillé. Napper le tout sur les poires.

Pour un bel effet bronzé, saupoudrer un peu de sucre sur le dessus.

Mettre au four 30 min à 180°C.

Publié dans Dessert, Goûter | Tagué , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Tup’ en verre

Nous avons tous des tup’, des boites en plastique qui passent au congélateur et au micro-ondes. Oui mais sorti du congélateur avec atterrissage brusque sur le carrelage, c’est l’éclatement total avec dispersion des surgelés un peu partout. Quant au micro-ondes, c’est le passage des éléments malsains du contenant dans le contenu.
Bref, le plastique, c’est souvent mauvais surtout que ce n’est pas simple de savoir lequel est sans BPA ou pas.

J’ai décidé de faire simple: passer au tup’ en verre. Vous me direz que c’est pas donné et il y a peu, j’aurais dit oui. Pourtant, j’ai trouvé des tup’ pas chers !

Et par dessus le marché, c’est une entreprise française qui propose ça. De la marque Duralex, celle qui fournissaient nos cantines en verre (avec le chiffre au fond). Le couvercle est certifié sans BPA et « Verre trempé résistant aux chocs« . Ce sont donc des tup’ en verre de 0,3l à 1,70€/pièce (chez Lele).
Sachant que les mêmes en plastique sont à 1,60€ et que Pyrex est dans les 4€.

Français, sain et pas cher. Je dis oui à Duralex !

Et qu’est-ce que je fais des vieux tup’ en plastique ? Je m’en sers pour ranger du matos de bricolage: des boutons pressions, des perles, des clous. Vous trouverez bien des trucs à y ranger qui ne sont pas alimentaires 😉

.

Arrêtons d’acheter de la merde !

Publié dans Bonnes affaires | Tagué , , , , , , , , , , , , | 2 commentaires

Vinaigrette

Et si on se faisait une petite salade pour commencer le repas ?

Choisissons une vraie salade à éplucher et à faire tourner dans l’essoreuse à salade. Parce que même si il y a un peu de sable avant le rinçage, elle se conserve mieux et elle n’est pas rincée à la javel.
Si manger du désinfectant toxique et corrosif ne vous gène pas, libre à vous de prendre de la salade en sachet.

Une salade, c’est bien mais avec sa petite sauce, c’est mieux. Et qui dit salade, dit vinaigrette. Qu’est-ce que j’ai dans mon placard comme vinaigrette ?

Conservateurs, acidifiants, épaississants, colorants, arômes et sucre !!! Mouais, c’est encore pas très naturel tout ça ! Reprenons les techniques à l’ancienne.

Faire soi même sa vinaigrette

Ces recettes sont à multiplier selon le nombre de convives. Elles sont valables pour 2 à 3 personnes. Ultra facile et ultra rapide.
On peut choisir la vinaigrette traditionnelle:

  • 2 cuillères à soupe de vinaigre de vin
  • 1 cuillère à café de moutarde
  • 1 pincée de sel
  • 1 pincée de poivre
  • 4 cuillères à soupe d’huile

Ajouter tous les ingrédients dans cet ordre et fouetter.

.

Ou choisir des variantes plus légères comme ma recette la plus simple:

  • 2 cuillères à soupe d’eau
  • 1 cuillère à café de moutarde
  • 1 cuillère à soupe de vinaigre balsamique
  • 1 cuillère à soupe d’huile d’olive
  • optionnel: 2 cuillères à café de farine ou de maïzena // fouetter avec un fouet pour éviter les grumeaux.

La farine de blé ou de maïs m’ont permis de faire la transition entre la vinaigrette industrielle assez épaisse et ma recette. Si vous n’êtes pas habitué aux vinaigrettes très liquides, essayez cette méthode. La version traditionnelle est plus épaisse mais aussi plus calorique.

Recette japonisante:

  • 2 cuillères à soupe d’eau
  • 1 cuillère à café de moutarde
  • 1/2 cuillère à café de wasabi
  • 1 cuillère à soupe de vinaigre de riz
  • 1 cuillère à soupe d’huile de sésame
  • optionnel pour épaissir: 2 cuillères à café de farine ou de maïzena // fouetter avec un fouet pour éviter les grumeaux.

Les variantes de vinaigrette sont nombreuses et chacun peut la personnaliser à son goût. En exemple, mon père fait souvent des vinaigrettes au yaourt avec parfois des épices indiennes (cardamone, cumin, coriandre). Ma belle mère fait des vinaigrettes avec de l’ail et/ou de l’échalote.

A vous de trouver votre recette perso. N’hésitez pas à la partager  😉

Arrêtons d’acheter de la merde !

Publié dans Sauce | Laisser un commentaire

Plaisir de canicule

Non, non. La canicule n’est pas un plaisir. Ce serait même un enfer vu que je n’aime déjà pas le soleil en temps normal. Par contre, j’ai trouvé comment me rafraichir naturellement, tout en prenant soin de mon alimentation.

Et oui, il n’est pas simple tous les jours de respecter le crédo: 5 fruits et légumes par jour. Mettre des légumes dans le repas, ça se fait sans trop de soucis. Mais les fruits, c’est moins simple. Donc voilà, j’ai une petite recette pour combiner fruits et fraicheur, le tout au naturel.

smootie

C’est parti pour un petit smoothie maison avec l’équivalent de 2 fruits.

Ingrédients
– des fruits rouges surgelés (déjà surgelés ou frais mis au congélateur)
– une banane
– lait (de vache, de soja, …)

Matériel
– un grand verre ou un verre mesureur
– un mixer plongeur

Mettez vos fruits rouges dans votre verre (environ 1/4 du verre), ajoutez la banane et couvrez le tout avec le lait.
Mixez en faisant attention à ce que ça ne déborde pas.
Régalez-vous.

.

Et vous, quels sont les fruits que vous aimez déguster en période de grande chaleur ?

Publié dans Boisson, Goûter | Tagué , , , , , | Laisser un commentaire

Biblio – Faire ses savons

Lorsque je regarde la liste des ingrédients de mon gel douche (ça, c’était l’automne dernier), je ne comprends pas le quart des ingrédients qui y sont notés. Il y a de tout.
Je ne vais pas vous montrer l’étiquette, nous en avons tous une à proximité et ce sont toutes les mêmes: des noms latins à tire larigot pour nous embrouiller.

Pour moi, un savon, ça doit laver. Ensuite, si il y a une odeur agréable c’est mieux. Je n’ai pas besoin de film protecteur supplémentaire vu que ma peau en est pourvue naturellement. Quant aux conservateurs et neutraliseurs de démangeaisons des tensio-actifs (les produits qui nettoient souvent en décapant la peau), ce sont des choses qui n’ont pas lieu d’être si le produit était bien fait.

En bref, pour éviter de salir ma peau avec des produits chimiques, je suis passée au savon maison. La technique est antique car c’est la même que celle qu’utilisaient les gaulois (à peu de chose près) ou d’autres populations des âges reculés.
Pour ça, il faut une petite réaction chimique que l’on peut faire dans sa cuisine et quelques semaines de patience pour obtenir de jolis savons naturels.

Je ne vais pas vous expliquer toute la technique, il me faudrait plusieurs articles pour ça. Et à vrai dire, je connais la technique mais c’est mon père qui joue au petit chimiste. En revanche, je vais vous conseiller 2 livres à petits prix qui sont parfaits pour apprendre et débuter en saponification.

savonFaire ses savons, c’est facile ! de Cyrille Saura Zellweger

savon2Faites vos savons maison, bio et naturels, de Leanne et Sylvain Chevallier

Dedans, vous retrouverez les techniques et conseils pour réaliser vos savons avec les précautions très importantes à prendre pour ne pas vous blesser (chimie oblige). Il y a aussi de nombreuses recettes pour débuter et varier les plaisirs. Tous les types de peaux sont pris en compte. Les éléments nécessaires pour les savons de débutants sont facilement trouvables en supermarché. Pour les recettes suivants, il faudra peut être chercher sur internet mais ça se trouve facilement.

 

 

Publié dans Bibliothèque | Tagué , , , , , , , , | Laisser un commentaire